PierrePar Pierre Lemaitre – Conseiller Communal

Un public peu nombreux mais fidèle – des supporters d’Ecolo mais aussi des admirateurs de la bourgmestre … Une surprise, la présence de Bernard Antoine, le secrétaire du CPAS qui est revenu après un détachement à l’Union des Villes et des Communes.

Les comptes 2012 du CPAS

Le receveur communal nous fait un exposé didactique – les comptes, c’est la vérité des chiffres, plus que le budget qui est une estimation et qui peut être manipulé – ouf le CPAS va bien et est bien géré… VOTE POUR

Je propose qu’à la prochaine commission finance une petite formation sur la lecture des comptes soit donnée aux conseillers par le receveur communal : importance des comptes – réalité des transactions par rapport aux budgets – Résultat comptable et résultat budgétaire – Règles d’évaluation, principe des droits constatés – A quoi servent les comptes de bilan et comptes de résultats. La proposition est acceptée par la bourgmestre.

Point suivant : première modification budgétaire

Limitée et technique – toutes les explications ont été données lors de l’examen des pièces et pendant la commission des finances (le privilège du conseiller communal) – Anne-Marie est la seule à intervenir sur des points qui n’ont pas de rapport direct avec l’ajustement – je VOTE POUR

Après des points techniques(points 4 et 5 !, on aborde les intercommunales

Comme chaque fois que ces points apparaissent en Conseil, je regrette qu’il n’y ait pas débat sur les principaux enjeux d’autant qu’on nous demande – pas d’approuver un ordre du jour, mais bien d’approuver les points portés à l’ordre du jour. La bourgmestre a confirmé à plusieurs reprises qu’un débat sur les intercommunales aura lieu en automne – mais en attendant, JE M’ABSTIENS sur ces cinq points.

A l’appui de l’importance des intercommunale, je rappelle les enquêtes en cours à l’ISPPC. Enquêtes en cours ? il n’y a pas d’enquête en cours dit la bourgmestre en regardant Sébastien Bousman qui approuve – « vous voyez Monsieur Lemaitre vous avez tort » – ou elle est mal informée, ou elle est de mauvaise foi (pour les personnes intéressées, on peut trouverr plus loin en annexe un article récent de ’”Marianne” qui signale que les deux responsables de la société IFCA gestionnaire du fonds de pension de l’ISPPC sont inculpés…) – passons

Point 11 : holding communal

Pour le holding communal, un audit et une procédure judiciaire sont en cours – il est demandé au conseil, si la commune n’est pas présente à l’assemblée générale, de donner délégation au liquidateur qui est une personne neutre – c’est bien évidemment un dossier hautement politique et je ne comprends pas que la commune se défile (il faut tout de même dire que Montigny-le-Tilleul a perdu beaucoup moins dans la liquidation du holding communal que la ville de Scharbeeck ou de Charleroi… Je suis le seul à VOTER CONTRE

Point 12 à 15 : ICML et commission sportive

Nous prenons connaissance des nouveaux statuts et approuvons à l’unanimité les contrats entre la commune et les asbl

Je ne peux cependant m’empêcher de dire que la composition de la commission culturelle à Montigny est un savant dosage politique alors qu’elle pourrait (comme par exemple à Fleurus) être simplement le rassemblement de toutes les associations – je me souviens comment notre ami Patrick super actif dans les milieux culturels avait été éjecté d’ICML parce qu’Ecolo avait perdu son siège de conseiller communal.

Divers

Ecolo a encore un point divers ! Lors de l’exposé du commissaire Bal au dernier conseil, Ecolo avait retenu beaucoup d’informations intéressantes et en particulier une démarche participative pour déterminer les priorités à mettre en avant pour la commune de Montigny-le-Tilleul pour le plan zonal de sécurité. Le commissaire parlait notamment, à côté des faits objectifs, des données subjectives, des sondages, des attentes des autorités et de la population. Nous avons reçu en tant que conseiller communal, de la part de Madame la bourgmestre, un questionnaire sur la sécurité. Ce questionnaire qui partait sans doute d’une bonne intention nous est apparu terriblement réducteur ! Autant nous sommes partisans chez Ecolo d’un large débat public sur les priorités de la lutte contre l’insécurité, au conseil, mais aussi avec la population, dans les quartiers – autant nous avons de l’allergie contre toute démarche simplificatrice. Je n’ai donc pas rempli le questionnaire reçu. Mais nous sommes demandeurs d’une discussion au sein du conseil communal et aussi, nous allons ouvrir un large débat sur ce thème sur notre site internet.

Huis clos

Partie non publique du conseil communal – on y parle essentiellement de nominations et cela se fait jusqu’à présent dans un esprit de fair play et de respect mutuel – les quotas sont répartis en fonction de l’importance des groupes politiques et le MR avait d’ailleurs décidé d’accorder un siège à Ecolo dans toutes les commissions même lorsque ce n’était pas prévu …

Que s’est-il passé jeudi soir ? on ne peut rien dire … j’ai cru voir un bras d’honneur … et la vraie réalité, la non nomination d’un candidat écolo, sur le quota écolo, et ce n’est pas l’opposition PS et CDH qui a voté contre ! “tu m”emmerdes, je t’emmerde et gna gna gna…”

Bref à la fin de la séance plus de sourires de circonstances …ce soir, il est loin l’esprit d’ouverture du MR… je suis profondément choqué par le manque de respect, de fair play et de la plus élémentaire politesse

Rendez-vous le 20 juillet à notre prochain petit marché ! là au moins l’atmosphère est détendue et on rencontre des gens normaux.