Pierre
Par Pierre Lemaitre – Conseiller Communal

la sainte alliance entre la MR Cornet et le PS Erdekens

Points 1 à 3

Points formels

Point 4 : comptes 2012 de la fabrique d’église St Martin

Comptes en boni – je vote POUR – la prochaine fois je vérifierai l’inventaire des cierges …

Point 5 : redevance sur le caveau d’attente

Régularisation administrative – pas de changement – Vote POUR

Points 6 : réaffectation d’un boni comptable sur les comptes 2012

Comme le compte n’est pas encore clôturé, l’opération est possible – vote POUR

Points 7 à 14 : travaux

La majorité met progressivement en route le programme prévu dans le budget 2013 – à signaler les trottoirs de la rue Vandervelde et le réaménagement de la rue de la Montagne et de la place du Try Vote POUR

Point 15 : motion de solidarité avec les travailleurs de Caterpillar proposée par le PS

Ecolo est tout à fait d’accord avec cette motion, d’autant plus que de nombreux habitants de l’entité sont touchés directement ou indirectement par ce drame. La motion est adoptée à l’unanimité – majorité + opposition

Point 16 : décision d’utiliser les poubelles à puces à partir du 1er janvier 2013

Cette décision du conseil est la suite logique de la discussion menée lors du conseil communal du mois de mars.

Je reprendrai juste quelques réflexions que j’avais déjà émises lors du conseil communal précédent.

C’est une bonne nouvelle ! car le système de poubelles à puces est le meilleur système existant qui permet, dans le cadre du coût vérité de la gestion des déchets, d’appliquer le principe du pollueur payeur et donc d’encourager tous ceux qui font un effort au niveau de leurs déchets – mais ce n’est pas non plus la panacée universelle et il ne faut certainement pas sous-estimer les difficultés d’implémenter un nouveau système, de changer les habitudes de chacun. Il sera difficile de pouvoir répondre à la multitude de cas particuliers et nous pensons que la qualité de la campagne d’information de la commune sera la condition du succès.

C’est une bonne nouvelle également car l’entrée de Montigny/Landelies dans le système des poubelles à puces devrait permettre de repenser toute la gestion des déchets, de revoir les tarifs et de faire en sorte qu’une grande majorité des habitants soient gagnants ! Nous serons attentifs à ce débat.

Décision prise par le MR, le CDH et Ecolo – le PS s’abstient ! aurait-il du mal à se positionner comme force de progrès dans la région de Charleroi…

Point 17 : cession d’un terrain pour installer un transformateur électrique pour alimenter le nouvel hôtel de ville

Vote POUR

Point 18 : Conseil consultatif des aînés

Ce point avait été reporté en mars pour permettre d’intégrer, à la demande d’Anne Marie, les éléments d’une nouvelle directive de la Région wallonne – en l’absence d’Anne-Marie, je confirme que le travail a été bien fait 🙂

Je pose une question relative au choix des candidatures éventuelles : en cas de nombreuses candidatures, ce que j’espère, sur la base de quels critères objectifs le choix des candidats sera-t-il opéré ? La Bourgmestre répond que c’est également son souci de faire participer un maximum de personnes motivées aux travaux de ce conseil consultatif – un groupe de travail reprenant des représentants de tous les groupes politiques essayera de trouver des solutions si nécessaire – Vote POUR

Point 19 : cadre de référence éolien

D’entrée de jeu, la Bourgmestre reconnait qu’elle a repris dans son avis la délibération de la ville d’Andenne, dont le bourgmestre est le triste sire Erdekens – franc tireur PS contre Ecolo

L’avis qui nous est proposé par le collège nous montre de manière caricaturale un double visage de la majorité MR de Montigny. D’abord l’aspect sympathique, raisonnable, ouvert au débat et au dialogue avec l’opposition – je l’appellerai la position du docteur Jekyl… Nous pouvons nous retrouver totalement dans la position exprimée dans les six premiers paragraphes du texte, qui dénonce une certaine précipitation dans le débat et arrive à la conclusion qu’il n’est pas possible de communiquer un avis éclairé à l’heure actuelle. Marie-Hélène a participé le matin même à une séance d’information à Namur dont elle est revenue relativement bredouille, n’ayant par exemple toujours pas de confirmation d’un projet éventuel d’éolienne sur le territoire de notre commune

Parlons maintenant de la face sombre de l’avis proposé par le collège – je l’appellerai la position de mister Hyde … Vient se greffer ensuite un texte dont la conclusion est totalement contradictoire avec la première partie puisqu’il émet un avis catégoriquement défavorable par rapport au nouveau cadre éolien.

Je ne comprends pas la raison de l’insertion de ce texte et cela me met en colère car dès le départ, il y a une volonté de placer le débat éolien au niveau d’un débat idéologique et démagogique – tout réel débat, tout réel dialogue avec la population, sur base des réalités locales et des intérêts sociétaux est cadenassé !

Je ne vais pas passer du temps à démonter ce texte qui pour moi est du vent – c’est le cas de le dire ! Il s’agit d’un tissu de pseudo arguments juridiques, de phrases tirées de leur contexte, de fausses idées reçues sur les éoliennes…

Le sénateur écolo Marcel Cheron, parodiant le général De Gaule, parlait ce matin à la radio d’un quarteron de députés réactionnaires du PS et du CDH qui combattaient systématiquement toute initiative de la majorité régionale PS/CDH/Ecolo, surtout quand l’initiative venait des Ecolos… Il est triste que le MR de Montigny ait fait un simple copier/coller de la position de ces députés passéistes en reprenant un texte dont pas un mot ne se rapporte à nos réalités locales.

Pour ceux qui veulent avoir une idée du texte du cadre de référence éolien décidé par le gouvernement wallon, je les invite à en prendre connaissance en annexe de ce texte !

Quelques mots pour terminer sur le débat éolien. Tout discours simplificateur est castrateur. Nous sommes, chez Ecolo, demandeurs d’un réel débat. Je renouvelle ma proposition exprimée lors du débat sur le schéma de développement de l’espace régional en février, de constituer, chaque fois qu’un avis politique du conseil communal est sollicité , un groupe de rédaction majorité/opposition afin de déterminer si une position unanime de tous les groupes politiques peut être dégagée.

Encore deux petites choses … Je regrette de ne pas habiter la vallée des pommiers, pas pour la tranquillité du quartier mais parce que je ne peux pas profiter du magnifique spectacle des lignes à haute tension qui effleurent les maisons et que je ne peux pas profiter des ondes électromagnétiques qui stimulent le cerveau (au moins pour les éoliennes, les câbles sont enterrés…). Sur le territoire de la commune, une seule implantation d’éolienne est éventuellement prévue dans la courbe de la Sambre en face des carrières, et elle n’est pas prioritaire. Si GDF Suez présente un projet, je serai très probablement contre – mais un projet avec participation financière de la commune et des habitants, par exemple sous forme de coopérative, mériterait probablement d’être examiné…

La Bourgmestre n’est apparemment pas gênée par mon argumentation et maintient malheureusement son texte. Je vote donc contre au nom d’Ecolo – PS et CDH s’abstiennent.

Points divers

La Bourgmestre annonce fièrement avec un certain esprit revanchard que le schéma de structure de Montigny-le-Tilleul/Landelies, contesté par la Région wallonne a été définitivement confirmé par le Conseil d’Etat.

A l’époque de la contestation du document par l’administration wallonne, puis par le ministre Henry, nous n’avions malheureusement pas de représentant au Conseil communal – mais nous avions remarqué comment ce débat avait été transformé en débat idéologique contre Ecolo lors de la campagne des élections communales, avec l’utilisation d’arguments on ne peut plus démagogiques.

Nous avons pu aujourd’hui analyser le détail du document du schéma de structure et les griefs de la Région wallonne et nous sommes tout à fait persuadés qu’un meilleur dialogue avec la Région aurait pu éviter le crash, le recours au Conseil d’Etat et des frais dispendieux d’avocat.

Vous avez dit “volonté de dialogue” … j’ai relevé plus haut que dès le départ, le dialogue était cadenassé sur le cadre éolien – la commune veut-elle aller aussi au crasch sur les éoliennes ???

Toute autre chose, dans les points divers, je fais mention de l’opération “Eté solidaire, je suis partenaire”. Cette opération est bien connue de la commune puisqu’elle a lancé un appel aux candidats dans le dernier “Info-contact”. Elle permet aux communes, CPAS et SLSP d’engager des jeunes âgés de 15 à 21 ans, sous contrat d’étudiant, durant les vacances d’été, afin de réaliser de petits travaux dans leur environnement proche.

Le partenariat commune-CPAS sera, cette année, privilégié.

Huis clos